Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le scandale de l’esclavage des africains noirs en Libye est une actualité qui ne laisse personne indifférent. Le Président Macron a donc, lors de la tenue du 5ème Sommet Union Africaine Union Européenne, annoncé que les dirigeants de neuf pays européens et africains, dont la Libye, ainsi que de l’ONU, l’Union européenne et l’Union africaine, ont décidé de mener des « opérations d’évacuation d’urgence dans les prochains jours ou semaines » de migrants, victimes des trafiquants en Libye.

Cette décision a été émise lors  d’une réunion d’urgence entre l’UE, l’UA, l’ONU, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Tchad, le Niger, la Libye, le Maroc et le Congo. Lors de cette réunion, sollicitée par la France, les dirigeants ont « décidé une action d’extrême urgence pour évacuer de Libye ceux qui veulent l’être », a expliqué le Président Macron.

La Libye quant à elle, a assuré que son support et soutien seront totaux dans la lutte contre cette pratique déplaisante. Elle a réaffirmé son accord pour identifier les camps où des scènes de barbarie ont été identifiées.

Le Président de la République Française a tenu à rassurer les Etats touchés en affirmant qu’« une coopération étroite avec une task force opérationnelle, associant leurs services de police et d’intelligence, avec un lien étroit avec toutes les puissances non représentées, pour démanteler les réseaux et leur financement et interpeler les trafiquants sera mise en place »

En outre, L’UA s’engage à mettre en place une commission d’enquête, ainsi que de procéder aux sanctions premières des trafiquants identifiés notamment en gelant leurs avoirs.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.